• Lison Poulain

4 conseils pour définir de bons objectifs pédagogiques

Dernière mise à jour : 26 oct.


Groupe de personnes en entreprise définissant des objectifs pédagogiques précis et cohérents

Lors d’un apprentissage, il faut se poser les bonnes questions et mettre en place des objectifs à atteindre à la fin de la formation. Ces objectifs sont pédagogiques car ils encadrent le projet de montée en compétences des apprenants.


Qu’est-ce qu’un objectif pédagogique ?


Ces objectifs, mis en place au cours d'une formation, correspondent aux compétences que l'apprenant devra acquérir tout au long de la formation. L’idée est que l’apprenant soit capable de maîtriser certains savoir-faire définis par les objectifs pédagogiques à la fin de son apprentissage.


Ces éléments sont à définir avant même de concevoir l’architecture de la formation car toute la conception de cette dernière découle des compétences que les apprenants devront acquérir et donc des objectifs pédagogiques.


Qu’est-ce qu’un BON objectif pédagogique ?



Taxonomie de Benjamin Bloom permettant la classification des objectifs pédagogiques

Mettons un terme aux mauvaises pratiques. Dans votre recherche du “bon” objectif pédagogique, il vous faudra identifier les compétences que les apprenants devront acquérir à la fin de la formation. Pour cela, il existe des taxonomies.


Une taxonomie est une classification et fait partie des moyens et outils à mettre en place. La plus connue étant celle de Benjamin Bloom, que je vais vous présenter au cours de cet article. Elle permet de classer les objectifs pédagogiques à atteindre en 6 niveaux du moins complexe au plus complexe. En clair, lorsque vous voulez définir ces objectifs, les 6 niveaux vous aident à définir clairement la nature des compétences que vos apprenants devront être capables de solliciter à la fin de leur apprentissage.


Quelques conseils pour définir vos objectifs pédagogiques


Vous l’aurez compris, cette classification peut vous aider dans vos conceptions de formations, mais faut-il encore savoir comment l’interpréter et comment l’utiliser à bon escient pour en faire une réussite.


1. Le type de formation découle des objectifs pédagogiques, et non l’inverse !



Deux personnes organisant les objectifs pédagogiques avant de concevoir leur formation

Tout d’abord, il faut formuler, parmi les 6 critères de la taxonomie de Bloom, le niveau de compétence à atteindre. En effet, l’architecture de la formation change en fonction des objectifs à atteindre. Par exemple, lors d’une formation dédiée aux pilotes de ligne, l’objectif est-il seulement que les apprenants aient les connaissances nécessaires pour connaître toutes les informations données dans un cockpit, ou bien qu’ils sachent faire une évaluation correcte de la situation en vue de la gestion d’un problème technique ? Ou bien encore, est-il opérationnel, c'est-à-dire qu’il sache lui-même entrer dans l'action et faire atterrir l'avion ? Dans chacun de ces cas, la formation et les éléments qui la composent seront différents. Utiliser une taxonomie est par conséquent nécessaire et doit être au centre de l'attention du formateur pour identifier et définir ces compétences à atteindre.


2. Formaliser la formulation


Par la suite, il faut faire attention à bien formuler les objectifs ! Leur formulation commence toujours par “Être capable de …” suivi d’un verbe à identifier grâce à la taxonomie. Afin que les objectifs soient les plus clairs possibles, UN objectif pédagogique fait référence à UNE compétence. En effet, un objectif pédagogique intitulé “être capable d’évaluer et d’effectuer un atterrissage en urgence”, ne vous semblera pas opérationnel. Avez-vous ou non atteint cet objectif ? Pour être correct, cet intitulé devrait être séparé en deux objectifs pédagogiques différents : “Être capable d’évaluer un atterrissage d’urgence” et “Être capable d’effectuer un atterrissage d’urgence”. Ainsi, chaque objectif pédagogique répond à une compétence. C’est pourquoi ils sont toujours formés d’un seul verbe (et non de plusieurs verbes) !


3. Précision est de rigueur


Il faut également être le plus précis possible dans la formulation de l’objectif. Reprenons l’exemple précédent, vos apprenants devront être capables de fournir un travail d'évaluation en fonction d'une situation comme un atterrissage. Vous êtes sans doute en train de vous dire “Tout dépend du contexte d’atterrissage” et vous avez raison ! Faire cette même action dans le cadre d'un atterrissage d’urgence ou dans des conditions optimales relève de différentes compétences. Il faut donc être précis en définissant celles à acquérir.


4. Cohérence est de mise


Vos objectifs pédagogiques ne sont pas garants de la montée en compétences de vos apprenants. Les objectifs pédagogiques sont nécessaires à la bonne conception de votre formation mais il faut surtout les rendre cohérents avec cette dernière. La montée en compétences n’est possible que si la structure et le contenu de la formation sont en accord avec les objectifs pédagogiques.


L'une des méthodes pour assurer la performance et cohérence de chaque objectif pédagogique est donc de suivre les étapes de la liste ci-dessous :


1/ Choisir le niveau de compétence attendu.

2/ Choisir un verbe et un seul.

3/ Préciser un maximum l’activité permettant de l’évaluer.

4/ Concevoir et construire sa formation en cohérence avec ses objectifs pédagogiques.


Maintenant, c’est à votre tour !


CTA pour inviter les internautes à télécharger notre livre blanc sur la digitalisation de formation

 

Envie d'en savoir plus ?

Abonnez-vous à notre newsletter !