• Alexis Mahalin

Comment choisir sa formation digitale ?

Qu’est-ce qu’une formation digitale ?


La formation digitale ou digital learning est une méthode d’apprentissage reposant sur de nouveaux dispositifs digitaux (outils numériques, module e-learning, plateforme LMS, etc). Ces parcours de formation digitalisés permettent aux apprenants de se former de façon professionnelle et autonome, en proposant des solutions adaptées à leurs besoins, une expérience d’apprentissage de plus en plus fréquente notamment accélérée par la pandémie vécue ces deux dernières années. Les formations en digital learning peuvent être mises en place, du besoin à la diffusion en passant par la création complète, par les entreprises pour former les collaborateurs.


Outre cette solution, l’apprenant peut également suivre une formation à titre personnel et atteindre ses objectifs en optant pour des cours en ligne n’ayant pas forcément de lien avec son expérience professionnelle. Tout dépend de son projet professionnel, s’il souhaite opter pour une reconversion plus tard.



Les contenus digitaux se multiplient à vitesse grand V, réduisant largement la présence du formateur, de l’enseignant pédagogique terrain. Pourtant, il est important de comprendre les avantages du digital learning avant de le mettre en place et l’interdépendance que ce dernier a avec la formation présentiel de terrain.


Les formations en digital learning ne sont pas toujours bien conçues, ce qui ternit leur image, désengage les apprenants, et donc ne développent aucune compétence. Éliminer le formateur à 100% n’est pas dans l’intérêt de l’apprenant ni du formateur.


De ce fait, opter pour une formation en blended learning, où l’on va associer l’ensemble des modalités de formation pour former un tout cohérent, est une des solutions que l’on peut proposer pour engager et motiver l’apprenant à monter en compétences. Les cours à distance ne présentent pas les mêmes dispositifs que les cours en présentiel. Faites également attention si vous souhaitez enseigner via un mobile, il y a des règles, de bonnes pratiques, à respecter pour que cette modalité soit utilisée de manière optimale.


À l’ère du numérique, la pédagogie apparaît reine de la situation. Vous devez alterner les modalités en fonction des contenus de formation et des objectifs pédagogiques pour satisfaire les besoins de l’apprenant (contraintes, etc).


La conception pédagogique en amont a une grande importance puisqu’elle permet de faire émerger les objectifs de la formation. Mettre en place un parcours en digital learning n’est pas chose aisée, il faut être en mesure de bien utiliser les outils mis à votre disposition lors de la conception et production de votre parcours. Attention à la zoomification ! Cet étrange phénomène est apparu avec la pandémie, faisant croire, à tort, que 7h de visioconférence équivalait à une journée de présentiel… est-il encore besoin de dire ici qu’il n’en est rien !


Qu’est-ce qu’un MOOC, COOC ?


Les MOOCs (Massive Open Online Course) sont des formations gratuites en ligne, généralement proposées par les universités à destination des apprenants. Aucun pré-requis n’est nécessaire pour suivre une formation MOOC. Les thématiques étant extrêmement variées, si ce format vous intéresse, prenez le temps de choisir une formation bien conçue si vous en avez la possibilité. Ne partez pas du principe que l’ensemble des formations sont pensées pour l’apprenant ou inversement.


Ainsi ne vous laissez pas séduire uniquement par un titre racoleur, étudiez de près l’ensemble des objectifs pédagogiques abordés pendant la formation et tentez d’identifier le sérieux des intervenants. De plus, l’aspect gratuit des MOOCs n’est pas infini. Si vous souhaitez obtenir une certification (VAE) ou un diplôme, il faudra bien souvent passer par la version payante !


À la différence du MOOC, le COOC (Corporate Online Open Source) est principalement proposé par les entreprises pour former leurs salariés à monter en compétences sur certains sujets. C’est en quelque sorte un MOOC interne à une entreprise.


D’ailleurs, que ce soit le MOOC, le COOC ou autres appellations de ces formations (SPOC, SOOC), celles-ci ont le même objectif : enrichir les compétences et les connaissances des apprenants de façon libre et en autonomie. Cela revient à proposer un catalogue de formations souvent complet, à disposition des apprenants 24h/24 et 7j/7.


Se former en entreprise, quelle utilité ?


Suivre des formations en ligne permet aux salariés de monter en compétences au sein de leur poste quand la formation a bien sûr été pensée et produite au regard des compétences à développer. De plus, certaines formations peuvent aboutir à la découverte d’autres sujets ou thèmes liés à l’entreprise dans laquelle le collaborateur évolue. Ce qui peut mener à une transformation de son projet professionnel et faciliter ainsi les mobilités professionnelles dans votre entreprise.


Pour le salarié, un processus enrichissant dans l'approfondissement de son poste. Pour les entreprises, une réduction des coûts de formation, voire une réduction du turn-over en vue d’un recrutement en interne par le manager.


La formation en entreprise peut également permettre de renforcer les liens entre les collaborateurs. Ils peuvent échanger en formation des problèmes, situations qu'ils peuvent rencontrer. Mettre en place une communication entre les collaborateurs leur permettra d’échanger et aussi de contacter le formateur ou la personne chargée de la gestion du parcours de formation. Des interactions via WhatsApp par exemple, pour les échanges de proximité ou un forum si vous cherchez l’échange formel.


Faîtes attention aux choix de vos formations via le CPF


Nonobstant, depuis 2 ans maintenant, les arnaques au CPF (Compte Personnel de Formation) sont nombreuses. Pourtant, le CPF est un dispositif de financement public de formation continu qui vous permet de suivre une formation en ligne ou en présentiel, assez facilement.


Pour éviter toute arnaque, n’oubliez pas que seul le site officiel (moncompteformation.gouv.fr) peut vous permettre d’utiliser votre CPF (Compte Personnel de Formation) en toute sécurité et de façon professionnelle.


Une formation 100% ligne, OUI 100% asynchrone, non !


Opter pour une formation en ligne 100% asynchrone, est une mauvaise idée. Les concepts théoriques peuvent être appris par le biais de module e-learning mais la présence humaine ne doit pas être totalement absente. Le formateur ou manager doit être en mesure d’intervenir à des moments clés du parcours digital (point de formation, échanges, notion plus détaillée, cas pratique, exercices concrets, etc.). Il peut intervenir en synchrone présentiel (salle de cours) ou en synchrone à distance (classe virtuelle).


Une formation en ligne ne fait pas de vous un expert dans le domaine choisi, à moins que vous ayez une certification particulière. Malheureusement, vous ne pouvez être parfaitement compétent dans un domaine après quelques heures de formation en ligne.


En optant pour une formation mixte (blended learning) bien conçue, vous aurez un suivi optimal, surtout si vous êtes équipé d’une plateforme LMS dans laquelle le formateur pourra garder le lien avec les apprenants, les orienter sur des contenus complémentaires, et ajuster la formation au regard des évaluations effectuées. Les modalités de formation seront adaptées en fonction des objectifs pédagogiques souhaités.



L’humain a besoin de challenge et a envie d’apprendre, il doit savoir ce qu’il apprend !


Le COOC, MOOC ou autre « nouveau » type de formation en ligne doit être pensé et testé avant leur mise en circulation. L’être humain a besoin de challenge et a toujours envie d’apprendre.


Seulement, il doit :

1. Savoir ce qu’il apprend

2. Pourquoi il doit apprendre

3. Être acteur de son apprentissage

Certains parcours de formation en ligne sont impactés par l’effet de la zoomification. On y trouve parfois des contenus faibles de sens et en ajoutant 4-5 questions de compréhension, on pense que l’on crée une formation. Ce n’est pas le cas. Les enjeux pédagogiques ne sont pas assez optimisés et l’objectif principal de votre projet digital ne sera pas atteint.


Le digital learning doit répondre aux différents critères de la pédagogie : ergonomie, interactivité, adapté aux besoins de l’apprenant, cohérence, durabilité, bonne utilisation du numérique, etc.


Finalement, suivre un parcours en digital learning peut s’avérer pire qu’une formation 100% synchrone si celle-ci n’est pas correctement conçue. Pensez donc à vous renseigner sur la formation proposée. La transformation digitale n’est pas forcément une réussite en termes d’objectif pédagogique, votre conception doit être bien réfléchie et votre production, quant à elle, se doit d’être efficace. N’oubliez pas, le fond avant la forme ! Ne vous contentez pas seulement de faire de belles présentations si le fond n’est pas concret, surtout en distanciel.


Votre objectif principal doit bel et bien être la montée en compétences de façon pérenne de vos collaborateurs apprenants.

 

Envie d'en savoir plus sur la digitalisation ? Abonnez-vous à notre newsletter !