Rechercher

Comment construire un parcours de formation ?

Dernière mise à jour : 14 avr.


Un parcours de formation est la voie dans laquelle on veut se former, monter en compétence. C’est un type d’enseignement qui convient à tous les domaines d’apprentissages, à tous types de programmes.

Les parcours choisis peuvent délivrer un certificat de qualification professionnelle (CQP). Il existe plusieurs types de parcours dans des domaines divers et variés. Nous pouvons citer les formations au travail social, celles dans les ressources humaines, les formations de l’éducation nationale, etc.

Le plus important est de trouver celui qui correspond à ses attentes et qui fera monter en compétence l’apprenant !


Comment définir un parcours de formation ?


Il peut être difficile de choisir un domaine de formation parmi tout ce qui existe. L’important est de se questionner à propos du domaine dans lequel l’apprenant montera en compétence.

Chaque parcours doit contenir des objectifs pédagogiques. Ces derniers permettent de connaître les compétences travaillées lors de la formation. Les objectifs pédagogiques donnent une idée des différents points abordés au cours de l’enseignement. Cela permet aux collaborateurs d’entrevoir la progression pédagogique acquise à la fin de la formation. En somme, une montée en compétences.


Un parcours de formation individualisé, c’est possible ?


Un parcours de formation peut être individualisé, on parle alors de pédagogie différenciée. Ce parcours est adapté en fonction des connaissances préalables du collaborateur. Dans ce type de formation, le collaborateur ainsi que ses connaissances sont mis au premier plan. Par ailleurs, le point central est la montée en compétence de chaque apprenant, quel que soit le domaine d’enseignement.


La pédagogie différenciée est une méthode d’apprentissage qui permet au collaborateur apprenant de passer les modules qui ne lui sont pas nécessaires aux vues de ses connaissances préalables, s’il le souhaite. Plutôt pratique, non ?


En revanche, il peut quand même les travailler s’il en ressent le besoin. La pédagogie différenciée évite à l’apprenant de s’ennuyer ! Un collaborateur qui s’ennuie est un collaborateur qui va décrocher de la formation.



Pour réaliser un parcours de formation individualisé, le mieux est de commencer par un test de positionnement. Ce dernier contient diverses questions afin d’évaluer les connaissances préalables des apprenants avant de débuter le parcours. Si un collaborateur a un niveau avancé par rapport aux connaissances à acquérir lors de la formation alors son parcours sera différent d’un collaborateur apprenant ayant moins de facilités.


En effet, le parcours de formation de l’apprenant ayant moins de connaissances sera plus complet, c’est-à-dire qu’il contiendra plus de modules ou ces derniers seront plus détaillés. En revanche, le collaborateur ayant des connaissances au préalable a le choix entre passer certains modules ou faire la totalité de la formation. En d’autres termes, le collaborateur apprenant pourra choisir son parcours de formation en fonction de son ressenti par rapport à ces connaissances acquises précédemment. La pédagogie différenciée rejoint le fait de niveler les compétences.


A quoi ça sert de niveler les compétences ?


Chaque apprenant dispose de connaissances préalables. Toutefois, les niveaux de connaissances peuvent être différents. Il peut donc être judicieux de niveler les connaissances sur chaque compétence travaillée durant toute la durée de l’apprentissage.



Le mieux est de concevoir 4 niveaux de compétence : débutant, intermédiaire, avancé et expert.

Il est important de niveler les compétences pour générer chez l’apprenant un état de flow. Qu’est-ce que l’état de flow ? Le flow est un état mental généré par une concentration maximale dans une activité. Généralement, pour définir le flow on parle « d’absorption totale » par l’action en cours de réalisation. L’état de flow permet un meilleur apprentissage grâce à la concentration optimale qu’il procure. C’est pour cela que le flow est nécessaire et important lors d’une formation.


Niveler les compétences permet aux apprenants d’être pile au niveau de difficulté qui leur convient. Cela vient du fait qu’ils ont été soumis à un test de positionnement avant de commencer les modules. Toutefois, il est important que les collaborateurs apprenants ayant un niveau intermédiaire, avancé et expert aient accès aux niveaux inférieurs. En effet, même en ayant des compétences avancées ils peuvent ressentir le besoin d’aller lire les modules des autres niveaux pour évoluer par exemple.


Le nivellement de compétence doit être fait pour chacun des modules. Les collaborateurs peuvent avoir plus ou moins de connaissances en fonction des modules. À titre d’exemple, un apprenant peut avoir un niveau débutant sur un des modules de la formation mais être considéré comme intermédiaire sur un autre.


Le résultat du nivellement de compétence dans les modules de formation est la satisfaction des apprenants, conçue en adéquation avec leur niveau de compétence. Sans oublier que chaque apprenant à monter en compétences !

Concluons


Les parcours de formation sont divers et variés. Il en existe de différentes sortes tant du point de vue du fond que de la forme.


Le parcours de formation doit être construit en fonction des collaborateurs apprenants et plus précisément selon le niveau de chaque apprenant. Cela est nécessaire pour que les apprenants adhèrent à la formation et n’abandonnent pas à cause de la difficulté ou, au contraire, de sa facilité. Faire de la pédagogie différenciée avec un nivellement de compétence est un atout indispensable pour toute formation. Que ce soit pour une formation en présentiel ou une formation en digital learning, tous ces critères doivent être respectés si vous souhaitez que celle-ci soit efficace d’un point de vue d’éducation professionnelle. Il ne faut surtout pas négliger l’évaluation des compétences et l’orientation de vos apprenants en différents niveaux pour un développement significatif !


Chaque apprenant doit avoir des modules de formation adaptés à son niveau. Et surtout, n’oubliez pas : peu importe le niveau des collaborateurs apprenants, chacun d’entre eux doit monter en compétence !


 

Abonnez-vous à notre newsletter !