Rechercher

Qu'est-ce qu'un ingénieur pédagogique ?

Dernière mise à jour : 15 avr.



Une petite définition ?


Ces dernières années, le métier d’ingénieur pédagogique a porté de nombreuses casquettes : responsable pédagogique, chargé d’ingénierie pédagogique, concepteur pédagogique, la liste est encore longue. Cette diversité décrit en réalité un métier récent, celui d’ingénieur pédagogique.


Son objectif ? Faire apprendre de la meilleure façon possible pour monter en compétences efficacement.


Le métier d’ingénieur pédagogique est là pour apporter des plus-values pédagogiques et améliorer drastiquement l’apprentissage au travers de dispositifs synchrones et/ou asynchrones. Il a pour rôle de définir les véritables besoins d’une formation, de proposer des solutions adaptées aux situations, de concevoir, de produire et d’évaluer la formation. En résumé, de faciliter l’enseignement dans le cadre des formations.


Attention, le chargé d’ingénierie n’est pas forcément un expert dans le domaine ou l'expertise auquel il est confronté. Le domaine varie ! Pour cette raison, il doit pouvoir compter sur les experts métiers tout au long du projet. Toutefois, ses compétences en termes d’apprentissage et d’enseignement sont essentielles pour les formateurs ou les responsables de formations. Le but étant de veiller au bon déroulement des formations, à leur intégration et leur mise en place. Son rôle est bien de “mettre en forme” le contenu afin qu’il soit délivré de la manière la plus pédagogique possible.


En somme, l’ingénieur pédagogique définit l’étude, la recherche et l’analyse, le cadre optimal du parcours de formation en fonction des ressources dont il dispose et du projet initial. À partir de ces éléments, il peut proposer une architecture de formation et la pédagogie la plus adaptée à cette situation.


Quelles sont les qualités de ce métier ?


Aujourd’hui, Internet a totalement démocratisé la formation en ligne, la formation à distance et le e learning dans le domaine de l’apprentissage.


L’ingénieur pédagogique, à la différence d’un formateur ou d’un enseignant, maîtrise les technologies de l’information, les applications multimédias, les modalités de formation (présentiel/distanciel et synchrone/asynchrone) et les plus-values de la pédagogie.


En combinant correctement ces différents éléments, on est à même de concevoir un excellent parcours de formation propice à l’apprentissage et à l’acquisition de compétences à partir d’un projet concret. Faire appel à un ingénieur pédagogique est souvent recommandé s’il parvient à déceler votre réel besoin.


« Pourquoi cela ? »


L’ingénieur pédagogique est à l’aise avec les outils informatiques. Il dispose de compétences techniques. En fonction de la demande, il est capable de proposer aux clients des supports divers et variés, afin de s’adapter du mieux possible à la demande. Il maîtrise les animations, la vidéo, le son et d’autres éléments du monde multimédia. Toutefois, il vous mettra en garde si une de vos modalités n’est pas vraiment recommandée !


Par exemple, si vous souhaitez faire une formation en utilisant un support vidéo mais que la vidéo n’est pas la solution la plus adaptée, il vous mettra en garde et proposera une meilleure solution en termes d’outils et de ressources. Ensuite, libre à vous de prendre en considération cet avertissement.


De plus, l’ingénieur pédagogique est (théoriquement) très créatif ! Il ne proposera jamais les cours que l’on peut s’imaginer lorsqu’on est à l’université ou lors d’une formation à distance de 4 heures. Il sait que ce type d’enseignement ne mène pas à de bons résultats d’un point de vue pédagogique. L’éducation peut se traduire de plusieurs manières. Généralement, l’ingénieur opère un déplacement pédagogique, de l’interactivité, de la participation, etc… pour susciter chez les collaborateurs apprenants un état de flow au cours du parcours d’enseignement qu’ils suivent.



« Déplacement pédagogique, qu’est-ce que c’est ? »

Le déplacement pédagogique correspond au fait de déplacer le contenu de la formation dans un nouvel environnement de travail ! L’apprenant n’aura pas l’impression d’apprendre son cœur de métier. Pourtant, à la fin de la formation, il sera monté en compétences.


Par exemple, le concepteur pédagogique peut se servir de l’actualité ou d’un environnement connu pour former l’apprenant. En utilisant un film comme Harry Potter ou Star Wars, l’apprenant sort alors de son contexte de travail habituel pour se plonger dans un nouvel univers d’apprentissage.


Pour finir, l’ingénieur pédagogique est pédagogue. Il facilite l’apprentissage et la compréhension des contenus.


Comment devenir ingénieur pédagogique ?


Il faut d'ores et déjà savoir que le métier d’ingénieur pédagogique est un néologisme. Par conséquent, le terme est assez récent ! Pourtant, en tant que demandeur d’emploi dans ce domaine, l’insertion professionnelle est plutôt simple. Les formations en digital learning se développent rapidement et aujourd’hui, beaucoup d'entreprises souhaitent se digitaliser et surtout digitaliser leurs formations.


Le niveau d’étude requis est un bac+5 (validation de tous vos crédits ects). Il faut donc obtenir un master pour mettre toutes les chances de votre côté ! Différents types de master s’offrent à vous, vous pouvez opter pour un master en sciences du langage ou bien un master orienté dans la création numérique et didactique, par exemple. Vous pouvez également tenter de vous orienter vers un master en ingénierie des formations ou bien un master didactique des langues. Ces masters ne sont que quelques exemples de toutes les possibilités dont vous disposez.


Exemples de masters et écoles reconnus :

  • Master Sciences Humaines et Sociales, Mention Sciences de l’Éducation Parcours Ingénierie Pédagogique Multimédia et Recherche en Formation des Adultes (IPM-RFA) à l’Université Lille 1

  • Master 2 E-COSIM E-formation, Communication/Système d’information, médias à la Sorbonne Nouvelle, Paris 3.

  • Master Ingénierie Médiations E-Éducation à l’Université de Poitiers

  • Master en sciences de l’éducation parcours conception, formation, technologie à l’Université de Strasbourg

En tant qu’ingénieur, vous êtes à l’origine de la structure pédagogique, de la réflexion à la finalité du projet et ce dans des domaines extrêmement variés. La communication avec le client est primordiale si vous êtes chargé de la conception de leurs parcours de formations. Vous devez être sur la même longueur d’onde afin que la conception des modules soit la plus pertinente possible.

Attention cependant à rester informé des nouvelles technologies !


Vous tenir informé des nouveautés permettra de proposer à vos clients de nouvelles approches pédagogiques qui pourraient plaire. De plus, il existe un fossé immense entre l’outil et le gadget.



Prenez garde, un expert en ingénierie pédagogique privilégiera toujours le fond à la forme !


« Et le salaire dans tout ça ? »

Un salaire débutant est compris entre 1 800 et 2 000€ par mois. Cela reste approximatif bien sûr, tout dépend de l’entreprise dans laquelle vous travaillez. Comme dans la plupart des métiers, le profil expert peut être valorisé et atteindre 4 000€ mensuels !


RecruteZ des ingénieurs pédagogiques !


L’ingénieur pédagogique peut apporter une réelle plus-value à une entreprise. En effet, il a toutes les ressources pour concevoir intelligemment vos formations, il peut vous épauler et vous conseiller durant toute la durée de votre formation.


Si vous n’avez pas d’appétence pour le numérique ou alors que vous éprouvez des difficultés à être bon pédagogue, vous pouvez faire appel à un expert en ingénierie pédagogique pour vous accompagner dans la conception de votre parcours de formation.


Le blended learning, le peer learning, le social learning, etc… sont tous des modes d’apprentissage que maîtrise le concepteur pédagogique. Ses objectifs sont les mêmes que les vôtres : « faire progresser vos collaborateurs ».


Apprendre avec motivation, c’est assurer le développement de nouvelles compétences. Et les compétences sont faites pour être développées tout au long de notre vie, pas uniquement à l’école ou à l’université mais également en entreprise, l’éducation ne s’arrête jamais, l’apprentissage dure toute notre vie, même au travail.


Être plus efficace en sortant de la formation devrait être naturel lors d’un apprentissage. Le faire de la mauvaise manière c’est retirer en quelque sorte l’envie d’apprendre. Même après avoir obtenu votre master et validé tous vos ects, vous en apprendrez encore une fois que vous rentrerez dans le monde du travail, surtout dans le domaine de la pédagogie.

 

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER !