• Pauline Berry

Quels modules de formation en Blended learning ?

Dernière mise à jour : 15 avr.

À l’heure actuelle, le blended learning est en pleine expansion. Le blended learning porte différents noms comme formation hybride ou encore apprentissage mixte. Qu’y a-t-il à comprendre derrière ces 3 termes ? Tentons de découvrir tout cela dans cet article.




Qu’est-ce que le blended learning ?


Le blended learning est un parcours de formation composé de divers modules et des modalités référentes. C’est de ce mélange de modalités que lui viennent les noms de formation et d’apprentissage mixte ou hybride. Effectivement, ces termes ont tous les deux comme définition de contenir, mélanger des modalités. C’est le minimum requis pour utiliser le terme de « blended learning ».


Une formation en blended learning contient des modalités synchrones et asynchrones ainsi que des modules présentiels et distanciels, donc en ligne.


Les différentes modalités que renferment le blended learning


Le blended learning comprend des cours sous formats dits synchrones et d’autres appelés asynchrones, certains se déroulent en ligne et d’autres en présentiel.



Les modules synchrones sont ceux pour lesquels le formateur et les collaborateurs se retrouvent sur un même temps. Les formats synchrones peuvent se dérouler à distance, dans ce cas ils se feront soit par le biais d’une classe virtuelle soit au travers d’une visioconférence, tout dépend du parcours de formation. Ces modules peuvent être mis en place à l’aide d’outils digitaux de visioconférence. Parmi ces différents outils, nous trouvons Google Meet, Zoom ou encore Microsoft Teams, qui sont généralement utilisés pour des cours en ligne dans tous types de formations.



Les modules asynchrones ne nécessitent pas la présence du formateur lorsque les apprenants les effectuent. Effectivement, ces modules, généralement en e learning, sont disponibles à toute heure, pour chaque apprenant. Par conséquent, les participants s’exercent sur ces ressources durant leur temps libre ou sur un temps dédié par leur manager, ils développent leurs compétences lorsqu’ils en ressentent l’envie et le besoin, à leur rythme.


Allier le présentiel et le distanciel, c’est le pari du blended learning



Une formation en blended learning permet de combiner efficacement le présentiel et le distanciel.

Commençons par le modèle de formation présentiel. Le formateur et les collaborateurs apprenants se retrouvent afin de travailler sur un ou plusieurs modules de la formation. Ce type de module peut servir à mettre en pratique certains éléments à l’aide d’un jeu de rôle par exemple. Le présentiel peut aussi servir pour des activités de groupes comme la réalisation commune d’une affiche ou d’une mindmap par exemple, il permet de répondre à un grand nombre d’objectifs pédagogiques au sein de l’apprentissage.


Les modules en distanciel peuvent être asynchrones. Il peut s’agir de module e learning. Ce type de module est totalement digitalisé et s’effectue à distance, comme son nom l’indique. Le collaborateur réalise les différents modules en utilisant un outil numérique (ordinateur, smartphone, tablette, etc.) comme support. Ce module peut se composer de divers éléments comme du texte, des images ou encore des vidéos. De plus, ce module peut contenir des éléments théoriques, des exercices ou encore des évaluations, tests, quiz, etc.


Contrairement à ce qu’on peut croire, distanciel ne rime pas forcément avec module asynchrone. En effet, aujourd’hui nous avons l’opportunité de pouvoir faire des classes virtuelles ce qui permet de pallier le présentiel sans le remplacer pour autant. Cela devient un avantage lorsque les participants qui suivent la formation ne sont pas situés au même endroit. Cette modalité pédagogique permet de suivre le même module sur un même temps.


Attention ! Il ne faut pas confondre les deux modalités. La classe virtuelle comprend le formateur et 6 participants apprenants maximum. Si le nombre d’apprenants présents est supérieur, alors il s’agit d’une visioconférence.


Cette modalité pédagogique est dotée de plus-values mais mal utilisée, elle peut perdre toutes ses qualités pédagogiques. Il faut éviter la zoomification. Qu’est-ce que la zoomification ? La zoomification désigne le fait que la classe virtuelle suit les mêmes codes et déroulés qu’un cours en présentiel.


Or cela n’est pas compatible ! Généralement lors d’une classe virtuelle, les collaborateurs apprenants sont chez eux. À notre domicile, notre concentration est moindre dû à l’environnement de travail et aux différents distracteurs présents (téléphones, télévisions, etc.) Il y a des avantages comme des inconvénients lors de l’utilisation de ce modèle digital.


Par conséquent, lors de cette modalité pédagogique, il faut garder les apprenants concentrés. Pour entretenir la concentration d’un apprenant, il faut que ce dernier soit actif lors de sa formation et non passif.


Or, lors d’un cours magistral, les collaborateurs apprenants sont passifs. Ils écoutent le formateur parler et observent, éventuellement, les slides du diaporama défiler. Encore faut-il qu’ils écoutent attentivement… Ce n’est donc pas grâce à ce format d’apprentissage que les apprenants développent leurs compétences. Pour que ce format soit efficace, il faut rendre votre classe dynamique pour vos participants, grâce à des activités pédagogiques, qui vous feront atteindre vos objectifs.


Les collaborateurs apprenants peuvent être rendus actifs grâce à l’interactivité qui sera sous forme de quiz comme des QCM (Question à Choix Multiple) ou encore des QCU (Question à Choix Unique), des tests, d’échanges entre eux ou avec le formateur.


Pour qu’une classe virtuelle soit efficace, il ne faut pas qu’elle dure plus de 2 heures, sinon l’expérience pédagogique aura un impact négatif sur la montée en compétences de vos apprenants.


CONCLUONs


Maintenant, vous savez ce qui se cache derrière les termes de formation hybride, apprentissage mixte et blended learning. Chaque modalité a ses avantages et ses inconvénients, chaque expérience est différente. Allier le présentiel et le distanciel ainsi que le synchrone et l’asynchrone constitue un avantage pour l’apprentissage et la montée en compétences. Si elles sont bien utilisées lors de vos parcours de formations, vous pouvez tirer le meilleur de chaque modalité.


Pour que votre formation soit efficace, n’oubliez pas de vous équiper également d’une plateforme LMS qui vous aidera à suivre l’évolution de vos apprenants et ainsi évaluer leur montée en compétences tout au long du parcours.



Alors, prêt à vous lancer dans l’aventure du blended learning et à atteindre tous vos objectifs grâce au digital ?

 

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER !