• Pauline Berry

La pédagogie différenciée : partir des connaissances préalables des apprenants.

Dernière mise à jour : 14 avr.


Nous avons tous des facultés différentes et nous nous en rendons compte lors de formations par exemple. Dans les groupes, les niveaux de compétences sont souvent hétérogènes. Ces différences permettent d’équilibrer le niveau général de chaque groupe mais peuvent aussi causer un certain nombre de problèmes pour les enseignants.


“Comment enseigner la même chose à des apprenants qui ont des niveaux de compétences différents ?”


Nous avons une réponse à vous proposer : la pédagogie différenciée ! Une innovation pédagogique, entre autre.


La pédagogie différenciée, qu’est-ce que c’est ?


La pédagogie différenciée est une expression qui désigne une formation que nous pourrions qualifier d’individualisée. Dit comme ça c’est encore un peu flou, je vous l’accorde. Dans ce cas, développons sur ce qu’est la pédagogie différenciée !

Il s’agit d’une approche pédagogique qui a pour point de départ le niveau de compétence de chaque apprenant. En effet, les apprenants disposent d’un enseignement en fonction de leurs connaissances préalables. Prenons un exemple pour que ce soit limpide. Un apprenant qui a un niveau de compétence plus faible pourra bénéficier d’une méthode pédagogique plus suivie que celui qui possède un niveau de compétence plus élevé.


L’objectif étant qu’en fin de formation, les participants acquièrent les mêmes qualifications en ayant suivi un parcours adapté à leurs besoins.


Comment mettre en place une pédagogie différenciée ?


La pédagogie différenciée peut se mettre en place de différentes façons. Nous allons vous donner des exemples de ce qu’il est possible de mettre en place afin de favoriser la montée en compétence grâce à la pédagogie différenciée. Toutefois, il ne s’agit pas d’une liste exhaustive.


Dans un premier temps, il faut évaluer les connaissances des apprenants sur le thème de la formation. Cela peut se faire à l’aide d’un bilan de compétence ou encore d’une évaluation diagnostique.


Suite à l’évaluation des compétences, plusieurs solutions peuvent être mises en place. Dans cet article, nous en expliquerons trois.


  • La première est de faire des groupes selon les niveaux c’est-à-dire de regrouper les apprenants en fonction de leurs résultats au bilan de compétences. Ces groupes ne seront pas définitifs et pourront être modifiés au cours de la formation. Cela peut arriver pour diverses raisons comme la montée en compétence d’un apprenant, par exemple.


  • La seconde est de faire des binômes, trinômes, groupes de travail, etc. en diversifiant les niveaux de compétences. Ceci peut être réalisé si le désir de l’enseignant est de mélanger les compétences afin que les apprenants s’entraident et partagent leurs connaissances entre eux. Le travail de groupe en collaboration entre des apprenants qui n’ont pas le même niveau peut être bénéfique pour mieux apprendre. Chaque apprenant aura des connaissances individuelles qu’il pourra partager avec les membres de son groupe de travail.


  • Une autre méthode serait de donner un rôle d’enseignant aux apprenants qui ont un niveau de compétence élevé. Cela permettra de challenger leurs connaissances lorsque les autres participants à la formation lui poseront des questions ou lui demanderont une explication. Il s’agit d’un exercice dans lequel il faut que l’apprenant réactive ses connaissances et arrive à les expliquer.



La pédagogie différenciée peut se mettre en place de plusieurs manières. Le formateur peut aussi choisir de donner un temps plus ou moins long pour effectuer un travail par rapport au niveau de compétence. Si les apprenants ayant un niveau plus élevé ont moins de temps pour faire l’exercice, l’enseignant peut choisir de leur donner un travail plus fastidieux en termes de quantité. Cette solution permet d’éviter l’ennui des apprenants dits « experts ». Le formateur a la possibilité de changer le niveau de difficulté du travail demandé selon le niveau de compétence.


Que permet la pédagogie différenciée ?


La pédagogie différenciée permet à l’apprenant d’avoir un enseignement qui correspond à son niveau de compétences. Cela évite d’être découragé à cause d’un apprentissage jugé trop dur ou, au contraire, d’être démotivé par la formation à cause de l’ennui. Avec cette méthode, tous les apprenants ressortent de la formation avec des connaissances supplémentaires, sans avoir été démotivé par la complexité ou la facilité de la formation.


Avec cette approche pédagogique, la montée en compétence se fait à partir des connaissances préalables des apprenants. Elle a pour but de pallier l’hétérogénéité des niveaux de compétence des apprenants qui, dans certains cas, vont causer des différences. Tous les participants à une formation n’ont pas la même vitesse de travail, la même motivation, etc. Nous avons justement un autre article qui pourrait vous être utile : "Quelle modalité pour quelle compétence ?"



Les limites de la pédagogie différenciée


Une pédagogie différenciée mal conçue peut mener à une discrimination de certains apprenants qui seront, par conséquent, démotivés et découragés par la formation. Cette forme de pédagogie peut donc avoir un effet contraire à ce qui est recherché. Dans cette situation, les apprenants discriminés ne monteront pas en compétences et pourraient choisir d’abandonner la formation.


Concluons !

Cette méthode pédagogique permet de placer l’apprenant au cœur de la formation. Cela provient du fait que cet enseignement a pour point de départ les connaissances de l’apprenant. Cette différenciation ne doit pas mener à une discrimination ou à une inégalité envers les apprenants. Les connaissances acquises à la fin de la formation seront toujours les mêmes. Cependant, l’acquisition sera différente en fonction des compétences préalables.


La pédagogie différenciée est, à l'heure actuelle, la cause de nombreux débats. Certains adhèrent à cette pédagogie et d’autres pensent qu’il s’agit de discrimination envers les apprenants. Et vous, que pensez-vous de la pédagogie différenciée ? Est-ce une bonne approche pédagogique ?


 

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER !