• Styna Ambouille

les réseaux sociaux, les nouvelles plateformes elearning?

Dernière mise à jour : 13 avr.


A l’ère digitale, la diffusion de cours en ligne, de formation en ligne se déroule sur des plateformes elearning.


Qu’est-ce qu’une plateforme elearning ?


Lorsque nous tentons de définir ce qu’est une plateforme elearning, nous parlons de LMS. Il en existe plusieurs types. Tout d’abord, un LMS (Learning Management System) est un système de gestion d’apprentissage en ligne. Learning pour l'apprentissage, Management pour l’organisation. Une plateforme LMS permet de déposer du contenu de formation à distance et de gérer les parcours apprenants. La plateforme est à destination des apprenants, étudiants et des formateurs. Un LCMS (Learning Content Management System) quant à lui est un outil permettant également de produire du contenu et de gérer les processus de contenu grâce au suivi du temps de travail.


L’offre de plateformes elearning est colossale et variée : LMS, LCMS, propriétaire ou open source, intégrant un outil auteur permettant la création de cours en ligne, en mode saas ou cloud, payants, gratuits... Avec des fonctionnalités différentes, accessibles depuis un ordinateur, une tablette, un smartphone, proposant une multitude de modules tels que des classes virtuelles, des cours en vidéo, quiz, audio, intégrants des outils collaboratifs ou la suite Google etc… Chacun trouvera la plateforme, le logiciel qui correspond à ses besoins, ses apprenants, et en fonction de divers critères propres. En France, Moodle est la plateforme la plus utilisée au sein des universités pour les étudiants. 360Learning est aujourd’hui avec Riseup l’une des plateformes privées les plus prisées dans le monde de l’entreprise.

L’offre de cours en ligne ne cesse de croître. En effet, le marché des plateformes elearning est en pleine expansion et la crise du Covid-19 a amplifié ce phénomène. La demande d’apprentissage à distance est relativement forte, et ce à l’échelle mondiale. Les sites comme Udemy, Agora Learning, Skillshare, Coursera, edX etc, ont connu un essor incroyable de nouveaux utilisateurs. Un marché au sens propre car il existe des interfaces de marketplace proposant des cours et des formations en ligne comme TakeLessons ou l’eStore de Queoval.

Depuis quelques années, de nouveaux acteurs se sont intéressés à ce marché d’apprentissage sur le web. Les groupes détenant des réseaux sociaux développent leurs propres plateformes elearning, afin de proposer des cours et des contenus de formation en ligne. Les réseaux s’emparent donc du marché du elearning.



C’est le cas de LinkedIn. Mais qu’est-ce que LinkedIn ?


LinkedIn est le premier réseau social à visée professionnelle au monde. Il a été créé aux Etats-Unis en 2002, lancé en 2003 et a ensuite été racheté en 2016 par le groupe Microsoft. Afin d’élargir son offre, le réseau social propose sa propre plateforme de cours en ligne : LinkedIn Learning.

C’est en acquérant en 2015 la plateforme Lynda.com fondée en 1995 que la filiale de Microsoft a pu proposer ce type d'offres. La plateforme LinkedIn Learning propose des milliers de MOOC (Massive Open Online Course, qui est par définition une formation ouverte à tous), sur diverses compétences des thématiques technologie, business et créativité. Les cours sont sous le format vidéo et sont dispensés par des experts dans les domaines mentionnés. Il y a une véritable volonté de montée en compétences de l’apprenant.

Les formations suivies sur la plateforme sont certifiantes pour LinkedIn. Les certifications seront par la suite affichées sur le profil de l’apprenant- utilisateur de LinkedIn. Ce qui représentent de réels avantages dans un marché du travail de plus en plus tendu et où LinkedIn joue un rôle de premier plan.

Il est, bien évidemment, nécessaire de détenir un compte sur le réseau social pour accéder aux cours en ligne. La filiale LinkedIn Learning est une plateforme qui fonctionne et a déjà touché des milliers d'utilisateurs, notamment aux Etats-Unis, où il fait parti des deux géants de la formation en ligne avec l’interface Udemy.





A la lecture de cet article, vous avez compris que le marché du digital learning s’accélère et génère de nombreuses ventes. C’est ainsi que le groupe Microsoft a récemment racheté une des plus grandes plateformes de cours en ligne, TakeLessons. Cette plateforme à été fondée en 2006, elle met en relation des apprenants, étudiants avec des professeurs ou formateurs. Des milliers de cours sont proposés sur des sujets variés, allant de la musique, aux langues, matières scientifiques etc. La plateforme offre également la possibilité de dispenser des classes virtuelles. Cette acquisition historique servira à enrichir la plateforme elearning LinkedIn Learning.

Il y aura donc à terme, une plus grande variété de cours, qui sont actuellement un peu limités. Cela permettra également de toucher un public beaucoup plus large et d’augmenter la qualité de l’expérience apprenant.

LinkedIn n’est pas le seul réseau social qui dispense des cours et formation en ligne. Facebook a récemment tenté l’expérience en lançant Blueprint qui a pour visée la maîtrise des plateformes marketing de Facebook (Facebook, Instagram, Messenger, WhatsApp, Occulus, Workplace…). Les cours sont gratuits et les formations, incluant des webinaires, sont certifiantes. Néanmoins, la solution du réseau social est plutôt restreinte car elle ne propose pas à ce jour un grand nombre de cours disponibles.


Le fait que les réseaux sociaux dispensent des cours en ligne via leurs propres plateformes reste un concept intéressant et à suivre. Cependant les contenus de formation proposés sont en majorité sur des sujets spécifiques et précis, qui ne vont potentiellement pas intéresser tout le monde.

Les réseaux sociaux se frayent manifestement un chemin sur le marché des plateformes e-learning.


Vous laisserez-vous tenter par une formation sur LinkedIn Learning ou sur Blueprint de chez Facebook ?


 

Abonnez-vous à notre newsletter !