Rechercher

Le mobile learning : quand et pourquoi l’utiliser ?

Dernière mise à jour : il y a 2 jours

Le mobile learning : quand et pourquoi l’utiliser ?


Le mobile learning (ou apprentissage mobile en français) est une des “rock stars” du digital learning en 2021. Tout le monde en parle, tout le monde veut en faire.

Dans un monde où règne le smartphone, il semble évident de proposer du contenu de formation, des cours, aux apprenants via cet outil.

Pourtant, le mobile learning souffre des mêmes maux dans les entreprises que le e-learning des années 2010 ou que la classe virtuelle en 2020 : une sur-utilisation ou une mauvaise utilisation, qui lui fait perdre son efficacité pédagogique.


Alors, quand et comment l’utiliser au mieux ? Commençons par définir ce qu’est ce fameux “Mobile learning”.


1/ Définition : qu’est ce que le “Mobile learning” ?


Le Mobile Learning, ou apprentissage mobile, est en fait une modalité pédagogique. C’est-à-dire une façon de diffuser auprès d’une cible apprenante du contenu de formation.

Et cette façon de diffuser….c’est l’utilisation d’outils dit mobiles, à savoir le smartphone ou la tablette.



Ainsi, une vidéo peut être du mobile learning, comme un QCM, une capsule e-learning, du texte, une classe virtuelle, de la réalité augmentée, etc…

Une multitude de modalités pédagogiques peut donc être adaptée en mobile learning.

Chez Flowbow, nous vous le répétons sans cesse :

Comme toute modalité pédagogique, le mobile learning ne peut être “une fin en soi”. Pour qu’il possède des réels avantages pédagogiques, il ne faut pas dire “je veux du mobile learning dans ma formation !” mais bien “pour ces apprenants, dans ce contexte et pour cet objectif pédagogique, le mobile learning est une modalité efficace”.


2/ Quand celui-ci est-il efficace ?


Avant de répondre à cette question, balayons tout de suite une règle constante lorsque vous créez du contenu de formation digital :

100% de votre contenu doit avoir une version mobile convenable et ergonomique pour que l’expérience d’apprentissage soit la plus optimale.


D’après le Digital 2020 de We are Social, en 2020, 53,3% du trafic internet mondial vient d’une connexion via smartphone. 80% des vidéos consultées le sont via un smartphone.

Ne pas prendre en compte la compatibilité mobile de votre parcours en blended learning revient donc à vous tirer une balle dans le pied avant d’avoir lancer la formation !

Il ne faut pas confondre ici le “mobile compatible” (avoir une version mobile d’un site, d’une capsule e-learning, d’une vidéo, d’un QCM, etc…) et le “fait pour le mobile” (le fameux mobile learning, un contenu de formation pensée dés le départ pour le mobile).


Le premier est obligatoire, le deuxième….voyons quand l’utiliser :-)


La première question à vous poser pour savoir si le mobile learning est une modalité qui apportera de la valeur à votre parcours de formation concerne vos apprenants : sont-ils tout simplement équipés d’un smartphone ou d’une tablette ?

Tuons le suspens immédiatement : une très large majorité de personnes possède au moins un smartphone en France. Voici une étude récente (Novembre 2019) qui présente le taux d’équipement selon les classes d’âge :

Source : Statista / ARCEP; Conseil Général de l’Economie, de l’Industrie, de l'Energie et des Technologies / Agence du numérique -Sondage mené par CRÉDOC


Attention donc de bien vous assurer que les apprenants concernés aient soit un smartphone privé soit un smartphone ou une tablette professionnelle. Selon la politique interne de votre entreprise, il se peut que vous ne puissiez pas compter sur l’équipement “privé”. L’un de nos clients dans la restauration a par exemple fait équiper toutes ses brasseries d’une tablette uniquement utilisée pour les formations.


Deuxième question à vous poser : dans quel contexte les apprenants devront-ils se former ?

Le mobile learning est particulièrement intéressant lorsque ces apprenants sont nomades (comme les fonctions commerciales terrain, ou le personnel soignant à domicile par exemple), ou exercent dans des ateliers/usines avec peu d’équipement informatique, ou encore s’ils sont répartis dans des petits sites éloignés les uns des autres (boutiques, points de vente, chaîne de restaurants…).


Troisième question à vous poser enfin : quel objectif pédagogique poursuivez-vous ?

Le cœur du sujet est bien l’efficacité pédagogique du mobile learning dans votre parcours de formation. Il est particulièrement utile dans plusieurs cas :


a/ Favoriser l’ancrage dans la mémoire long terme :

La psychologie cognitive nous enseigne qu’une formation est efficace si elle est ancrée dans la “mémoire à long terme”, celle qui persiste dans le temps. L’une des façons de favoriser un ancrage dans cette mémoire est la répétition de l’apprentissage (lors d’un cycle oubli/apprentissage/oubli/apprentissage/…. de plus en plus espacé). Or, le mobile learning permet de revenir facilement sur un savoir ou un savoir-faire initialement étudié lors d’une session de formation présentielle ou distancielle. Les notifications et rappels peuvent être paramétrés au début du parcours de formation et demander régulièrement à l’apprenant de repasser un quizz ou une capsule e-learning, qui reviendra sur les principaux enseignements initiaux.


b/ L’évaluation :

Quoi de plus facile et simple que de remplir un QCM sur un smartphone ?

Cela permet en plus d’évaluer les acquis “à chaud”, dès la fin de la formation, ou “à froid” quelques temps plus tard (cf le point précédent !).


c/ Le fameux “micro-learning” :

Attention à ce mot à la mode ! Le micro-learning est une méthode d’apprentissage qui consiste à former l’apprenant très rapidement (généralement, moins de 5 minutes!) sur une notion bien précise. L’objectif est souvent de répondre à un besoin immédiat : “Comment changer les cartouches d’encre de l’imprimante ?” ou encore “Comment mettre en ligne une story sur Instagram ?”

Dans ce cadre, l’utilisation du mobile learning est parfaitement adapté : le smartphone est à portée de main, et rend l’apprentissage accessible vite et n’importe où.


d/ Le partage de vidéo ou de podcast :

Si votre parcours de formation comprend des vidéos à visionner ou des podcast à écouter, c’est une bonne idée d’utiliser le média….que tout le monde utilise déjà pour ces modalités

:-)


Vous voyez bien ici que lorsque vous souhaitez créer un parcours en Blended Learning, vous devez absolument envisager d’utiliser à un moment le mobile learning...sans que celui-ci soit automatique


Envie d'en discuter ? des questions ? Contactez-nous !


Envie d’en savoir plus sur les innovations dans le domaine de la formation et des ressources humaines ? Abonnez-vous à notre newsletter !


Retrouvez notre veille des meilleurs articles sur le sujet du mobile learning sur notre page LinkedIn !