Rechercher

Comment intégrer l’audiolearning dans vos formations ?

Depuis plus d’une décennie maintenant, les formateurs innovent dans la mise en place des contenus de formation (images, vidéos, schéma, nouveaux outils, etc).

  • Le but : intégrer au sein de leur parcours de formation, tous types de contenus impactant au mieux le cerveau de l’apprenant.

  • L’objectif : faciliter l’acquisition de compétences et de connaissances chez l’apprenant.


Ces innovations, toujours plus géniales les unes que les autres, permettent aux formateurs de concevoir des parcours de formation riches et engageants pour les apprenants. Le blended learning en est un exemple, il permet un apprentissage souvent plus efficace car il crée de l’engagement chez vos apprenants lors de vos cours à distance ainsi qu’en présentiel.


Force est de constater que les formateurs ne connaissent qu’une infime partie des possibilités existantes pour créer un contenu de formation adapté aux utilisateurs. Produire un module e-learning ou autre support pédagogique, doit correspondre à vos objectifs, vos contraintes et vos besoins. À trop vouloir mixer les types de contenus, on peut obtenir une belle bouillie pédagogique. À contrario, avec les bons ingrédients, une très bonne formation peut naître. L’apprentissage n’est pas un jeu d’enfant comme nous pouvons le penser.


Par exemple Bookboon, première éditeur mondial d’ebooks et Coorpacademy, une entreprise EdTech, ont décidé de travailler sur un projet commun : l’audiolearning. L’objectif est de diversifier les modalités d’apprentissage en utilisant l’audio comme “outil”.


L’audiolearning, un néologisme récent ?


L’audiolearning se déconstruit en deux termes : audio et learning. Il s’agit d’un apprentissage par l’écoute d’éléments audio. Ce format offre une immensité de possibilités et peut facilement s’intégrer dans vos modules de formation en ligne. En France, 200 millions de podcasts sont écoutés chaque mois. Environ 9% des français aiment qu’on leur raconte des histoires.


Des histoires, c’est bien, l’apprentissage c’est mieux !


Imaginez-vous une notion de management ou des normes à connaître, le tout accompagné par un storytelling (mise en récit). L’émotion dégagée par le storytelling permettrait une meilleure rétention des informations. Le format audio peut véritablement jouer sur la motivation et l’engagement de l’utilisateur, quelle que soit sa culture.


Le contenu audio et vidéo, si et seulement s’il est bien utilisé, peut vraiment être un must have pour l’enseignement à distance. Utilisez-le avec parcimonie, il ne se prête pas à tous les systèmes d’apprentissage, ce n’est pas comme la lecture par exemple, même si c’est en lien avec.


Permettre aux utilisateurs de se familiariser avec le digital et de découvrir par eux-mêmes l’expérience des outils audio passe d’abord par la création d’une plateforme d’écoute, un blog d’entreprise ou un module e-learning. Dans tous les cas, vous devez vous munir d’une plateforme pour accueillir vos données audio.


La fausse croyance de l’audiolearning


"L’audio, ça ne fonctionne pas avec tout le monde, parfois les gens fonctionnent mieux au visuel, avec du texte ou des vidéos”.


Cette fausse croyance est ce qu’on appelle : un neuromythe. Il s’agit d’une croyance erronée sur le fonctionnement de notre cerveau. En effet, certaines personnes peuvent avoir des prédispositions à la tâche mais utilisent bien leur 5 sens en permanence, selon leur santé évidemment. Nous ne sommes pas seulement visuels, auditifs ou kinesthésiques. Tous les sens peuvent être utilisés au sein de vos formations.


Expérimentez l’exemple suivant : si l’on prend le mot “café” ou “chocolat”, que se passe-t-il ? En premier lieu, vous allez dans votre mémoire, chercher l’information compartimentée dans votre cerveau. Les recherches ont prouvé que la première information à propos de ces termes ne sont pas le visuel mais l’odeur du café ou du chocolat. C’est le même système quand on parle d’apprentissage. Les données sont traitées d’une certaine manière dans notre cerveau.


Finalement, l’apprenant qui fonctionne mieux au visuel est tout à coup devenu olfactif ? Évidemment, la réponse est non. Tout le monde peut apprendre en écoutant si tant est que cela soit bien amené dans la formation et bien construit pédagogiquement. Le système étant ce qu’il est, la lecture est et reste encore aujourd’hui, n°1 de l’enseignement à distance. Le podcast devient de plus en plus une habitude dans la vie quotidienne de beaucoup de personnes, ils optent de moins en moins pour la lecture, et préfèrent écouter des choses plutôt que de chercher du contenu sur un blog par exemple. Ils optent soit pour une vidéo ou simplement un contenu audio, qui permet de ne pas être fixés sur leur téléphone.


Concevoir un podcast pédagogique, quelques clés à connaître !


Mettre en place un podcast dans vos cours en ligne ne se fait pas sans expérience. Il faut donc apprendre à le concevoir, ce qui est différent de la conception de vidéos pédagogiques. Pour ce faire, il vous faudra respecter à minima, quatre éléments clés :


  • Une mise en récit obligatoire (storytelling). Le storytelling est une méthode de communication qui s’apparente à celle de nos contes et récits d’antan. Votre mise en récit doit contenir toutes les étapes d’une bonne histoire : mise en situation (quelle idée/notion souhaitez-vous transmettre ?), le personnage (quel type de narrateur êtes-vous ?), les difficultés liées à cette notion, les obstacles à franchir ou à connaître. Les difficultés peuvent faire penser aux péripéties d’un film ou d’une pièce de théâtre. Enfin, une conclusion (que faut-il retenir sur nos produits, notre fonctionnement, notre culture ?). En somme, la morale de l’histoire.


  • Un conteur aux multiples facettes. Ce dernier doit avoir de bonnes compétences orales et articulatoires. C’est un système d’apprentissage assez différent de l’apprentissage traditionnel. En effet, le pire ennemi du podcast ou encore de la vidéo pédagogique est la monotonie. Un débit entre 140 et 160 mots minutes est fortement conseillé. Le conteur doit être créatif et savoir improviser pour trouver le juste équilibre entre la technique et le naturel. Pour récapituler, il doit raconter et non expliquer. L’écoute du podcast suffit à retenir les informations essentielles (définition, résolution d’un problème, etc). Vos podcasts doivent être produits de manière réfléchie et bien pensés, pédagogiquement parlant.


  • Une durée ni trop courte, ni trop longue. Bien scénarisé et conté, un podcast peut atteindre 30-40 minutes. Au sein d’une formation, il est plutôt recommandé de ne pas aller au-delà d’un format de 10 minutes. Cela dépendra évidemment de l’objectif visé, certains contenus pouvant nécessiter plus de temps que d’autres bien sûr.



  • Dans un podcast, tout le contenu passe par le canal auditif. Veillez donc à utiliser, lors de vos enregistrements, un outil de qualité. Par exemple, le son ne doit pas grésiller, varier en intensité, etc. Un podcast doit être agréable à écouter, sinon vous perdrez l’engagement de vos apprenants.


Un podcast doit respecter l’ensemble des règles ergonomiques et pédagogiques pour pouvoir traiter n’importe quel sujet.


Les usages de l’audiolearning, quand et comment l’utiliser ?



N’hésitez pas à intégrer vos podcasts auprès d’autres modalités de formation (un quizz par exemple) au sein de vos parcours en blended learning. Le lien créé entre votre audio et vos contenus est nommé multimodalité. Elle correspond au fait de combiner plusieurs formats et situations pédagogiques dans l’optique d'améliorer la qualité de vos modules e-learning. Un des objectifs est d’utiliser le maximum de canaux sensoriels pour renforcer la dynamique du cours théorique en formation et de retenir davantage d’informations ! Pour cela, le digital offre de nombreux avantages compte tenu des outils disponibles sur le marché.


Souvent, vos apprenants peuvent être en déplacement professionnel (commerciaux, livreurs, santé etc). Toutes ces CSP (catégories socioprofessionnelles) ont peu de temps à consacrer à leur parcours de formation. L’audiolearning apparaît alors comme le Graal pour tous ces corps de métier.

Le podcast, vous pouvez l’écouter partout, chaque plateforme de streaming en propose maintenant. L’excuse du “je n’ai pas le temps” est déjà loin derrière. Pause déjeuner, transports en commun, avant d’aller dormir, etc. On voit beaucoup de personnes dans les transports en commun avec des écouteurs ou des casques à écouter musiques et vidéos. Si tout le monde écoutait des podcasts pour s’instruire, ça serait formidable, non ? Le podcast peut même faire partie intégrante de la culture et de la vie de l’entreprise.


Se former à l’audiolearning c’est aussi réduire le temps d’écran des utilisateurs. Étant donné que le podcast est un format audio, l’écran est peu voir pas utilisé durant l’écoute. Un avantage considérable pour une époque où un français passe 56h par semaine, en moyenne, devant son écran que ce soit sur les jeux vidéos, réseaux sociaux, vidéos sur les plateformes, films ou encore les séries…

 

Vous souhaitez recevoir les actualités au sujet de la digitalisation ? Abonnez-vous à notre newsletter !